Actualités

Abonnez-vous aux flux RSS de nos actualités
  • En route vers la semaine de la Laïcité
    Publié le 05/10/2017 à 13:12

    Près de 140 directeurs du secteur « Enfance » du réseau LEC Grand Sud se sont réunis à Quint-Fonsegrives...

     

    Près de 140 directeurs du secteur « Enfance » du réseau LEC Grand Sud se sont réunis à Quint-Fonsegrives pour préparer la semaine de la laïcité programmée du 11 au 17 décembre 2017.

    Dans un premier temps, sous l'impulsion de Béatrice HOULLIER et Julie LAFFORGUE, chargées de mission enfance, les travaux de la matinée faisait suite au travail mené en mars 2017 sur la traduction du projet sous forme d’arbre pédagogique. Une animation sur le thème « Les pratiques du réseau pour l’organisation pédagogique d’une année » conduisait les directeurs à se questionner sur la manière de traduire en actions le projet de leur structure. Après avoir réfléchi aux étapes clés de leur programmation pédagogique annuelle, ces échanges ont débouché sur des propositions pour l’élaboration d’un guide des bonnes pratiques.

    L’après-midi la réflexion s’est focalisée sur l’organisation de « la semaine de la Laïcité ». Le projet mobilise depuis la rentrée toutes les équipes (de la petite enfance à la jeunesse) du réseau LEC Grand Sud. Les ateliers proposés permettaient à chacun(e) d’y puiser les ressources et l’inspiration nécessaires à l’enrichissement de son projet...

     

    • Un espace « S’inspirer » proposait des témoignages de professionnels du réseau qui ont déjà mené des projets sur la laïcité, notamment dans le cadre du « Parcours Laïque et Citoyen » du Conseil Départemental 31.

     

    • Le second espace « Expérimenter » proposait la découverte d’une malle « laïcité » composée de jeux de société.

     

    • Dans le 3ème atelier « Coopérer », une animation « booste ton projet » donnait la parole à un Directeur venu témoigner devant le groupe, l’idée étant que l’ensemble du groupe fasse des propositions constructives pour faire avancer son projet. Dans la salle voisine, un espace ressources « Point Infos Laïcité » proposait de la documentation aux Directeurs tout en permettant à chacun(e) de partager ses propres ressources.

     

    • Enfin, l’espace « Valoriser » invitait les participants à réfléchir à la façon de réaliser ensemble une charte graphique qui servira de base à l’élaboration du kit de communication de l’évènement.

     

    D’un avis unanime, la journée s’est révélée intéressante et très riche grâce aux échanges entre professionnels et à tous les apports et ressources mobilisés.

    Le chemin est tracé. Tou(te)s l’ont emprunté avec la conscience d’œuvrer tout au long de l’année pour la laïcité. Cultiver le vivre-ensemble, la liberté d’expression, le respect, la fraternité, l’ouverture, l’acceptation des différences est l’essence même de notre projet. La semaine de la laïcité nous donnera l’occasion de valoriser cet engagement au quotidien et le dynamisme de notre réseau.

     

    Lire la suite
  • LE&C GRAND SUD, UN RÉSEAU CITOYEN EN MOUVEMENT
    Publié le 13/02/2017 à 09:57

    Les 1er et 2 février dernier, plus de 150 responsables de structures du réseau LE&C Grand Sud étaient réunis à Toulouse pour poursuivre la réflexion collective engagée en mai 2016 autour des valeurs de la République.

    Voilà plus d’un an que l’association LE&C Grand Sud 1 s’est engagée dans un projet pluri-annuel intitulé « Tous laïques, tous citoyens ! », visant à promouvoir les valeurs de la République et le principe qui en constitue le ciment, la laïcité.

    Au-delà des déclarations d’intention, l’ensemble du réseau a pris le parti d’un véritable projet de fond qui mobilise l’ensemble de ses acteurs. Ainsi, sont désormais régulièrement programmés séminaires, conférences et actions de formation, en vue de nourrir la réflexion de tous les professionnels du réseau et de leur permettre de penser et conduire leurs actions collectivement.

    Après avoir accueilli, en mai 2016, Henri PEÑA-RUIZ - Écrivain, Philosophe engagé en faveur de la laïcité, l’association a choisi pour ce nouveau séminaire professionnel de mettre en miroir la laïcité et l’émancipation de la femme.

    Les 1er et 2 février, ce sont plus de 150 responsables (directeurs, directeurs-adjoints) de structures d’accueil Petite-Enfance, Enfance, Jeunesse, Culture, ainsi que des formateurs, qui étaient réunis à Toulouse.

     

    La laïcité, levier d’émancipation de la femme

    Au cours de la première journée, une conférence de la sociologue Marie-Carmen GARCIA-VILLORIA - Professeure des Universités - autour de la thématique « La laïcité, levier essentiel d’émancipation de la femme » est venue alimenter la réflexion amorcée lors du précédent séminaire et nourrir les échanges avec les collectivités et partenaires institutionnels présents.

     

    Pour une charte d’accueil de qualité

    Le lendemain, les participants se sont répartis sur plusieurs ateliers pour travailler tous ensemble à l’élaboration d’une charte d’accueil de qualité, qui prenne en compte nos engagements en faveur des valeurs du triptyque républicain et de la laïcité.

    L’atelier « développement durable » abordait sous les items : social, environnemental, économique, les notions de mutualisation des achats et des compétences, l’importance d’adopter des comportements éthiques, de mesurer l’impact de nos actes de consommation. Les participants partageaient constats et solutions en vue de définir des axes à développer au sein des structures.

    Plus loin, un autre groupe travaillait sur la notion d’accueil. Analysant les freins à un accueil de qualité, le groupe relevait surtout, au travers d’un partage d’expériences, les atouts existants. La bienveillance et l’accueil réservé aux individus, la formation des salariés et leur évolution de carrière, l’accueil de la différence, étaient pointés comme autant de points positifs à entretenir et à développer.

    L’atelier « ouverture et place de la structure et de LE&C Grand Sud sur le territoire » a, quant à lui, permis de mettre en valeur l’importance des partenariats locaux qu’ils soient institutionnels ou associatifs. Les structures d’animation doivent trouver leur place dans la vie locale. L’atelier a aussi permis d’apporter un éclairage sur les « marqueurs » de l’identité de LE&C. Au-delà du projet éducatif qui nous rassemble, qu’est-ce qui nous caractérise ?

    La coéducation, la place des usagers dans les projets, étaient également traités par d’autres groupes de discussion. Au terme de ces 2 journées de travail, les participants témoignent de leur satisfaction quant à la formule adoptée, propice aux échanges et à l’efficacité collective autour d’objectifs communs.

    La démarche se poursuivra tout au long de l’année. La prochaine rencontre est prévue d’ici la fin de l’année scolaire.

     

    1 - Implantée dans les régions du Grand Sud, Loisirs Éducation & Citoyenneté Grand Sud est une association laïque à but non lucratif, gestionnaire de nombreux établissements dans le cadre de services publics délégués, notamment dans les champs de la petite enfance, l’enfance, la jeunesse et la culture.

     

    Lire la suite
  • Interventions Hip-Hop avec Alpha'B
    Publié le 18/04/2017 à 12:08 par PARCOURS LAÏQUE ET CITOYEN 31

    Les premières interventions sur la culture hip-Hop ont eu lieu et le résultat est présent.

     

    C’est au collège de Villemur qu’on débuté les interventions dédiées aux disciplines Hip-Hop, représenté par l’association Alpha’B. En effet, Jimmy alias 1.C2, est venu pour présenter son art, à savoir le graffiti. Sur les 2 heures d’activité, l’intervenant s’est tout d’abord présenté, à présenté son parcours puis la discipline qu’il pratique.  Pour finir, la dernière heure est consacrée à la pratique, les élèves du collège Albert Camus ont pu s’armer de crayon et de feutres (Promarker) et s’essayer à l’art du graffiti.

     

    Par la suite, les interventions Hip-Hop se sont enchaînées avec Djamel de l’AJDR pour la danse Hip-Hop et Snake pour le graffiti au collège de Nailloux. Suivant le même déroulé que la première intervention de Jimmy, les élèves ont été très à l’écoute et curieux d’en apprendre plus sur une culture qu’ils côtoient tout les jours à travers la musique ou encore le style vestimentaire comme le rappel Djamel.

     

     

     

     

    Au collège de l’Union, c’est K.Sper, muni de son micro, qui est venu faire travailler les élèves sur l’écriture de texte rap. Toutes ces disciplines, liées à la culture Hip-Hop, portent des valeurs similaires aux valeurs de la République à travers la fraternité, l’unicité et surtout sur le principe de Laïcité.

     

    Par la suite, Snake se rendra au collège de l’Union et nous découvriront, pour la première fois avec les élèves, une nouvelle discipline, le BeatBox avec N.Jin.

     

      

    Lire la suite
  • L'histoire du PAJ
    Publié le 01/02/2017 à 23:07 par FONTENILLES - Espace jeunesse

    Le principe de cet article est de vous guider et vous montrer la vie du PAJ à travers nos actualités, mélant les actions passées et futures des jeunes de Fontenilles.

    Tous les articles que vous allez voir ci-dessous vont vous permettre de comprendre le fonctionnement du PAJ de Fontenilles.

     

    C'est à travers toutes ces aventures que les jeunes du PAJ s'épanouissent, découvrent et s'engagent avec leur dynamisme et leur implication citoyenne.

     

    Bonne visite....

     

    Lire la suite
  • Le P.A.J au Sô tolosa festival
    Publié le 01/02/2017 à 23:31 par FONTENILLES - Espace jeunesse

    Le P.A.J au Sô tolosa festival

    Le festival HipHop Sô Tolosa qui s'est déroulé à Toulouse du 17 au 20 mars dernier est un événement qui découle d'un partenariat entre la MJC du pont des Demoiselles et le MAPCU. À cette occasion , les animateurs du P.A.J de fontenilles, accompagnés de six de leur jeunes, ont décidé de ce rentre à la MJC du pont des Demoiselles de Toulouse afin d'interviewer différents artistes présents à cet événement.

    La soirée choisie par le P.A.J a été celle du 18 mars « Sô Rap Sô Dj » : au programme de la soirée des battle et démonstrations de Djing. Les Dj s'affrontent avec leurs techniques et leurs maîtrise de La platine vinyle, pour ce qui est du Rap les MC's s'affrontent en improvisation ou avec des textes écrits au préalable. Les MC devaient rapper sur "Face B" et en acoustique avec des musiciens.
    Les jeunes de Fontenilles équipés de cameras et micros ont donc interviewé les artistes tout au long de la soirée dans l’espace extérieur de la MJC. Les artistes interviewés qu'il soient acteurs ou spectateurs de la soirée se sont tous très agréablement prêtés au jeu de l'interview. Qu'il soient Dj ou Rappeur, tant de l'ancienne (Dadoo Ouahide) ou de la nouvelle (Fadah Al'tarba) génération, tous ont partagé leurs ressentis sur ce qu'est le hip-hop à leur yeux, leurs carrières et ce qu'il les a amené à faire de la musique. Tout cela a permis aux jeunes de mieux comprendre le sens leurs musiques et de “l'esprit Hip-Hop" en général.
    Ces interviews ont pour but d’être publiées sur une chaîne YouTube sous forme de série courte. En espérant vous faire découvrir rapidement les vidéos des interviews du Sô Tolosa Festival qui seront, on le souhaite, les premières d'une longue série !
    Peace !
    L’équipe du P.A.J.
    Lire la suite