Notre revue de presse 2015


2015

Accès rapide aux revues de presse, par année : 2018 - 2017 - 2016 - 2015 
 

Quint Fonsegrives : « Ouverture de l'ALSH à Noël »

Le 31/12/2015 - La Dépêche du Midi
Les enfants avec leurs éducateurs devant le centre de loisirs de Quint-Fonsegrives / Photo DDM


Le centre de loisirs municipal de Quint-Fonsegrives, qui fonctionne toute l'année, durant les vacances scolaires a été ouvert pour la période des fêtes de Noël, du lundi 21 au jeudi 24 décembre.

Une cinquantaine d'enfants âgés de 3 à 10 ans ont été quotidiennement accueillis et répartis en deux groupes d'âges : les 3/6 ans et les 7/10 ans.

Il a été dirigé par Pascale Alberti, assistée d'Éric Coudon et Céline Pradelles avec six animateurs : Anne, Aurélien, Bernadette, Emmanuelle, Guillaume et Lucie.

Les activités proposées tournaient toutes autour de Noël, avec une séance de cinéma le mardi matin. Le temps particulièrement clément, a permis à tous de profiter au maximum des installations extérieures du centre, ce qui a été à la fois très agréable et surtout très rare en cette période de l'année. Les enfants se sont bien amusés et en garderont tous un très bon souvenir.

Le centre fonctionnera durant les prochaines vacances scolaires du lundi 22 février au vendredi 4 mars, au cours de cette période, sera proposé un séjour ski dans les Pyrénées en partenariat avec Planète jeunes.
 


Tarascon : « Nager avec le centre de loisirs »

Le 30/12/2015 - La Dépêche Du Midi
Les plaisirs de l'eau et surtout de maîtriser l'environnement aquatique / Photo DDM


Le partenariat entre la piscine municipale de Tarascon et le centre de loisirs intercommunal est une véritable chance pour les enfants. Initiative heureuse de Mathieu Mercier, éducateur sportif de la commune et responsable du service éducation, elle a été immédiatement prise en main par les directeurs de LE&C GS qui gère les structures de loisirs pour la communauté de communes.

Ce projet permet aux enfants de 3 à 17 ans de bénéficier d'un encadrement de qualité et vient compléter les enseignements reçus dans le cadre scolaire.

Bien entendu, il s'agit aussi d'un moment de détente car les enfants sont en vacances.

Outre de nombreuses activités, tous les groupes se rendent à la piscine tous les jours.

Le programme est disponible à l'ALSH de Tarascon, place des Pyrénées ou sur le blog des centres de loisirs : http://alshpaysdetarascon.unblog.fr/

Rappelons que les accueils ont lieu à Tarascon et à Mercus, à partir de 7 h 45, et que l'ALSH ferme à 18 heures.
 


CC du Canton d'Oust : « Les Oursons ont déjà 18 ans ! »

Le 24/12/2015 - La Dépêche du Midi
Le multi-accueil Les Oursons, un lieu d'éveil pour les enfants du canton / Photo DDM


Le multi-accueil Les Oursons de la communauté de communes du canton d'Oust a ouvert ses portes le 22 novembre 1997. L'établissement a donc fêté dernièrement ses dix-huit ans. « Si la crèche existe, c‘est grâce à Denise Jabot et Brigitte Dégeilh, explique la directrice Jeannine Cazalé. En 1994, elles ont rassemblé autour d'elles des parents qui avaient besoin de faire garder leurs enfants. Elles se sont constituées en association. De fil en aiguille, elles ont sensibilisé les élus et les organismes de tutelle, la CAF, la MSA, le conseil général, elles ont rempli des dossiers... Et en 1997, la crèche est née.»

Il a fallu trois ans pour que ce projet aboutisse. « Il y avait juste une crèche itinérante basée sur Massat et qui se déplaçait dans les villages. Elle proposait des jeux et bien sûr des activités d'éveil. C'était une caravane, qui existe toujours d'ailleurs. Il y avait peu de lieux d‘accueil pour les jeunes enfants à cette époque, les parents se débrouillaient autrement. »

Et Jeannine Cazalé se souvient comme si c‘était hier de l'ouverture : « On avait deux tables, un bureau et quelques jeux apportés par les parents et par les professionnels. On a ouvert cette journée aux parents, aux élus, on a fait une petite fête le soir. On était quatre salariés, une auxiliaire de puériculture, deux animatrices petite enfance et moi-même pour un accueil de quinze enfants. »

En 2003, c'est l'ouverture de la halte-garderie de Guzet. Elle accueille les enfants de vacanciers ou de saisonniers avec la saison de ski, en décembre, février et mars. Autre étape importante dans l‘évolution des Oursons, l'agrandissement de la structure en 2004 : « Le temps des travaux, on a déménagé au Valier, avec l'aide des brigades vertes, des parents et des salariés dans un grand élan de solidarité. Et en 2005, on a réintégré nos locaux agrandis ; nous avons pu alors accueillir vingt enfants. »

Depuis le 1er février 2011, la gestion de la structure a été reprise par le réseau Loisirs Éducation et Citoyenneté (LE&C) Grand Sud, une association basée sur Toulouse, ce qui ne change rien au fonctionnement des Oursons, toujours « à la carte », pour les parents qui travaillent ou pour ceux qui ont besoin d‘un bol d‘air.

« Accompagner et contribuer à l‘éveil des enfants, c‘est la mission de toute l'équipe des Oursons », résume la directrice, qui travaille maintenant au sein d'une équipe de neuf salariés dont trois à temps plein. « Nous sommes des chercheurs, nous cherchons en équipe, professionnels et parents. C‘est une grande aventure et un bonheur chaque jour. »
 


Montastruc : « Fêtes des accueils de loisirs »

Le 19/12/2015 - La Dépêche Du Midi
Corinne Thouvennot, coordinatrice enfance et jeunesse, à droite, Jean-Louis Thomas, maire adjoint / Photo DDM


Effervescence inhabituelle dans les locaux de l'ALSH (Accueil de Loisirs sans Hébergement). Les équipes de l'ALAE (Accueil de Loisirs associé à l'Ecole) et de l'ALSH ont invité les parents à venir participer avec leurs enfants à plusieurs ateliers : danse hip-hop et sévillane, atelier modelage, jeux en bois, maquillage de Noël, atelier mode, musique, radio animée par le service jeunesse.

L'occasion pour les parents de voir les activités de leurs enfants et de rencontrer les animateurs. Le Père Noël trônait à l'entrée, se prêtant de bonne grâce aux innombrables photos avec les petits. C'est un classique mais ce soir-là, c'était pour la bonne cause : les photos étaient vendues au profit du Téléthon. Cette opération clôturait les actions des centres de loisirs au profit du Téléthon, commencées le 30 novembre.

Jean-Louis Thomas, maire adjoint, a assisté à cette « Fête des accueils de loisirs » qui regroupait les centres de loisirs des maternelles, primaires et l'espace jeunesse.
 


Tarascon : « Les enfants de l'ALAE ont fait connaissance avec Marianne »

Le 01/12/2015 - La Dépêche Du Midi
Les jeunes artistes avec les élus et le responsable LE&C Grand Sud / Photo DDM


Suite aux attentats du mois de janvier, le massacre des journalistes et caricaturistes du journal « Charlie Hebdo », puis de la tragique prise d'otages de Vincennes, les coordonnateurs des politiques éducatives locales ont sollicité les animateurs du réseau Loisirs éducation et citoyenneté Grand Sud (LE&C GS) afin qu'ils organisent un concours auprès des enfants : réaliser une représentation de Marianne, symbole de la République.

Il a fallu expliquer aux enfants de 3 à 5 ans qui participaient à ce concours ce que voulait dire ce symbole. Dans le cadre de l'« Automne citoyen », les enfants ont exposé leurs dessins. Cette petite cérémonie s'est, hélas ! marquée par l'actualité et l'horreur des tueries barbares, le 13 novembre. Les enfants rendirent hommage aux victimes.

Lors de la soirée, des parents sont venus pour découvrir ce que l'on nomme « La belle Marianne », réalisée par les enfants. Le maire Alain Sutra et Alain Duran, sénateur et président de la communauté de communes, ainsi que Patrick Mercier, qui représentait le LEC Grand Sud, étaient présents à l'Alaé maternel.

Les animateurs ont présenté le travail des enfants. Ces jeunes sont les adultes de demain, d'où l'importance de leur éducation et du savoir transmis.

Les échanges entre enfants et adultes furent encadrés de rires et de sourires. Ces enfants ont acquis les mots de liberté, d'égalité, de fraternité, qui prendront un jour du sens pour eux comme valeur républicaine contre l'obscurantisme. La soirée s'est terminée par les félicitations des élus pour les enfants et les animateurs.
 


Tarascon : « ALAE, les animateurs se forment pour les enfants »

Le 20/11/2015 - La Dépêche Du Midi
Les animateurs se sont formés autour de quatre ateliers / Photo DDM


Depuis trois ans, les animateurs des Accueils de loisirs associés à l'école (ALAE) du pays de Tarascon se réunissent régulièrement afin de participer à des « formations actions » mises en place dans le cadre de la politique éducative locale de la communauté de communes.

Plusieurs thématiques y sont abordées, avec des intervenants de qualité qui savent conjuguer théorie et pratique : l'éducation à l'environnement et au développement durable avec l'association tarasconnaise KPsens, les jeux coopératifs avec le réseau Loisirs éducation citoyenneté Grand Sud (LE&C GS), les dangers d'Internet avec la gendarmerie...

Des échanges entre collègues

Au programme aussi, des temps d'échange de pratiques. C'était le cas à Mercus, la semaine dernière. Là, il s'agit de s'enrichir des compétences techniques de collègues. Au-delà de la découverte de nouvelles activités, il est aussi question de posture de l'animateur, de sa place dans le groupe d'enfants.

À Mercus, ils étaient huit à proposer de partager leurs connaissances. Quatre groupes d'animateurs, deux intervenants par activité. Un atelier théâtre et expression, mené par Mathieu et Benjamin ; un autre sur les décos et activités autour de Noël, avec Anne-Marie et Odette ; un troisième avec Marcel sur les jeux d'opposition et enfin le cirque, animé par Pierre et Patrick.

Ces animations pourront être reprises par les 38 animateurs qui gèrent les accueils de loisirs de la communauté de communes, pour le plus grand bonheur des 600 enfants du pays de Tarascon qui fréquentent les ALAE et ALSH.

Prochain rendez-vous pour les formations actions en février autour des « ateliers philo ». Mais d'abord, le 10 décembre, à l'initiative de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), toujours dans le cadre de la politique éducative de la communauté de communes, les animateurs seront réunis dans la salle de spectacle de l'espace François-Mitterrand. Un théâtre forum sera organisé ce jour-là autour du thème des luttes contre la discrimination et la citoyenneté.
 


Lapeyrouse Fossat : « Vacances au CAJ »

Le 06/11/2015 - La Dépêche du Midi

Pour chaque période de vacances, un programme d'animation est agencé en concertation avec les jeunes adhérents de l'association Loisirs, Éducation & Citoyenneté Grand Sud. Ces vacances d'automne, les inscrits ont bénéficié d'activités sportives et culturelles : sport au gymnase de la commune, atelier vidéo, initiation au théâtre, un exercice conduit par l'un des jeunes les plus âgés du CAJ, ainsi que d'un atelier créatif en vue de la préparation de la soirée Halloween.

Ils ont également eu accès à des sorties les mardis et jeudis : paintball à Castelmaurou, laser quest à Gramont, karting à Montaudran et cinéma à Toulouse. Ces vacances se sont clôturées par une soirée Halloween vendredi, lors de laquelle les participants ont eu l'occasion de partager un repas et de jouer à un loup-garou (jeu de société à base de rôles) avec pas moins de 23 joueurs !

Le CAJ « Centre d'Animation Jeunesse » est destiné à tous les jeunes de 11 à 17 ans. Il leur permet de se retrouver pour des moments de partage autour de différentes activités.L'objectif est de contribuer à la socialisation des jeunes, en développant leur autonomie par l'implication et la participation à la vie du centre, et favoriser l'ouverture culturelle afin de les accompagner dans l'accès à la citoyenneté. Le montant de la cotisation annuelle est de 20 euros pour les résidents de la commune et 25 euros pour les extérieurs.

Tél. 05 61 74 87 95. Promenade de l'Esplanade à Lapeyrouse-Fossat. Guy Solvignan, directeur enfance-jeunesse : jeunesse-lapeyrouse@loisireduc.org / Claude Alves, adjoint : jeunesse-lapeyrouse@loisireduc.org
 

Bérat : « Les ados créent un sentier le long du Touch »

Le 20/10/2015 - La Dépêche du Midi

 
Les ados débroussaillent le sentier avec ferveur / Photo DDM


Après 10 mois de travail intensif, les ados de l'Espace Jeunes Bératais ont inauguré leur « Sentier du Touch ». Plus de 50 personnes s'étaient donné rendez-vous à Bérat pour marcher sur les 5 km de ce sentier pédagogique qui longe la rivière du Touch et relie les communes de Poucharramet et Bérat. Une vingtaine de jeunes, âgés de 11 à 17 ans, ont participé à ce chantier durant l'année scolaire 2014-2015.

« Les ados ont choisi d'élaborer un projet autour de l'environnement plus large que ce qu'ils avaient fait jusqu'à présent. Pour cela, ils ont fait appel à l'association 3PA de Poucharramet pour les accompagner dans cette entreprise. Le projet a consisté à créer un sentier pédagogique, avec construction d'un pont suspendu et création de panneaux de signalisation, reliant les communes de Poucharramet et Bérat. Ouvert à tous les randonneurs pédestres et vététistes, il permet de découvrir et de mettre en valeur les richesses naturelles et patrimoniales locales. Il leur a fallu 10 mois pour réaliser ce projet en travaillant les samedis et les vacances à l'aide d'outils manuels uniquement », dévoile Alexandra M'Bodj, directrice de l'Espace Jeunes Bératais.

Les jeunes ont également géré la recherche de financements auprès de différentes institutions (CAF, conseil départemental et mairie). Et ils ont organisé des concerts et des ventes d'objets et pâtisseries confectionnés par leurs soins afin de récolter des fonds. Pour récompenser leurs efforts, ils sont partis sept jours au bord de l'océan à Labenne et se sont organisé quelques pique-niques sur leur sentier du bord du Touch.
 


Ibos : « Jets de couleurs sur l'Abribus® de la Passade »

Le 11/10/2015 - La Dépêche Du Midi
Notre nouvel Abribus® / Photo R.C.


Quand les bus sont au repos, les jeunes s'installent en cet abri qui n'est pas toujours respecté et subit des dégradations. Les ados du centre de loisirs, sensibilisés par l'état des lieux, ont décidé de rafraîchir les murs et ont choisi pour thème : « Lapins crétins » ! Pendant deux mois, encouragés par Caroline, animatrice de la section ados du centre de loisirs, ils ont « planché » sur le projet et imaginé une tribu de lapins envahisseurs venus d'une autre planète. Ils perforent le mur, s'installent dans l'Abribus® et prévoient de s'étaler alentour.

Pour tracer cette fresque, Nicolas Martinerie, talentueux graffeur de l'Artelier, a été sollicité. Les ados, motivés, attentifs aux conseils de l'artiste, ont bombé la composition picturale, démontrant leur facilité à utiliser la peinture sous pression. Ainsi Lisa, Artur, Florian, James, les deux Max et bien sûr Caroline et Nicolas ont habillé rapidement et avec goût l'Abribus® de la Passade, sous l'œil bienveillant de la mairie représentée par Mmes Deuch et Morendin, conseillères municipales. Cette action confirme l'adage : « Quand on fait ce que l'on aime faire, on aime ce que l'on fait ».
 


Ibos : « Succès pour le jeu de piste »

Le 30/09/2015 - La Nouvelle République MP
Les enfants ont bien participé et apprécié le goûter / Photo N.D.


Dans le cadre des journées du Patrimoine, les jeunes élus du conseil municipal des enfants avaient décidé de faire découvrir leur village de façon ludique. Ils ont ainsi travaillé une partie de l'été à la réalisation d'un rallye historique avec la participation de Jeanne Peghini, conseillère municipale déléguée au patrimoine, sous la houlette de Caroline Maréchal, référente du foyer des jeunes LEC Grand Sud, à Ibos.

Le rendez-vous était donc fixé le samedi, à 14 heures, devant la mairie. Les Iboscéens sont venus en famille pour participer. Ils se sont vu remettre un carnet de bord réalisé par les jeunes élus qui regroupait des informations sur l'histoire du village, la signification du blason, les éléments remarquables de l'architecture iboscéenne, le Mardaing... et des énigmes à résoudre grâce au carnet et à la visite du village.

En fin d'après-midi, la cinquantaine de participants se sont retrouvés pour un goûter convivial devant la mairie. Le conseil municipal des enfants a été chaleureusement remercié pour avoir permis cet autre regard sur le village.


Villariès : « Maternelle, des classes chargées »

Le 24/09/2015 - La Dépêche Du Midi
 
Éducation


L'école de Villariès s'anime autour de son RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) et accueille les classes de maternelle des communes de Bazus, Gargas et Villariès. Les enfants, nés entre 2010 et 2012, se répartissent en 3 classes. Des efforts ont été déployés par la commune pour accueillir dans de bonnes conditions des écoliers toujours plus nombreux. Agnès Ferriol (directrice) et Marie Breant ont en charge une classe de 30 enfants de petite et moyenne section, Laurence Rique a, quant à elle, une classe de 31 enfants de petite et moyenne section et enfin, Christine Larrieu enseigne à 27 enfants de grande section. Elles sont épaulées au quotidien dans leurs tâches par Estelle, Nicole et Laura les ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles).

En dehors du temps scolaire, les employés du LE&C (Loisirs, Éducation et Citoyenneté) ont en charge l'animation de l'ALAE. Ils accueillent les enfants autour d'activités variées dès 7 h 30 le matin et jusqu'à 18 h 30 le soir. La pause méridienne est également assurée par les animateurs de l'ALAE pour que les 2 services de cantine se déroulent le mieux possible et pour que les petits « bouts de chou » se détendent entre les 2 demi-journées de classe.

L'équipe serait incomplète si l'on ne citait pas Claudine, qui a en charge le service de la cantine.
 

Saint-Gaudens : « Inscriptions au BAFA Approfondissement »

Le 12/09/2015 - La Dépêche du Midi
Le BAFA un diplôme pour devenir animateur / Photo DDM, E.S.


Comme depuis plusieurs années maintenant, la Communauté de Communes du Saint-Gaudinois organise des sessions de formation au brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (B.A.F.A).

Une nouvelle session aura lieu du 19 au 24 octobre, il s'agit d'une formation d'approfondissement du BAFA pour les personnes qui ont déjà validé les deux premières parties de cette formation. Cette session se déroulera au parc des expositions du Comminges et sera dispensée par l'organisme toulousain Loisirs Éducation & Citoyenneté (LE&C). Le prix est de 293 €, des possibilités d'aides (CAF, DDCS, Mission Locale, Pôle Emploi...) existent.

Les repas seront pris à la cantine de l'accueil de loisirs sans hébergement (A.L.S.H). Clôture des inscriptions le 12 octobre. Inscriptions et renseignements auprès de Philippe Bertrane, coordonnateur Enfance Jeunesse de la communauté, 4 rue de la République à Saint-Gaudens, 05 82 59 00 04 ou cel@ccsg.fr
 


Ariège : « Treize jeunes Ariégeois en formation BAFA »

Le 11/07/2015 - La Dépêche Du Midi
Encadrement et stagiaires / Photo DDM


Suite à un partenariat engagé par la mairie avec Loisirs Éducation & Citoyenneté Grand Sud (LE&C GS), treize jeunes Ariégeois, encadrés par deux formatrices, ont participé à un stage BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur).

Le BAFA permet d'encadrer à titre non professionnel et de façon occasionnelle des enfants et des adolescents en centres de vacances et de loisirs, qui ont vocation à offrir des activités éducatives.

La formation constitue un moment fort pour les personnes ayant décidé d'assumer les responsabilités inhérentes à l'animation des groupes de mineurs en accueils collectifs à caractère éducatif (ACCEM). C'est aussi souvent l'occasion de faire le premier apprentissage d'une activité, qui pourra devenir plus tard un métier.

L'alternance théorie et pratique proposée par les trois sessions du cycle BAFA permet aux candidats d'éveiller, de confirmer, d'enrichir le tempérament d'animateur et le sens de la responsabilité.

Une des finalités de la formation est aussi d'aider les stagiaires à mieux identifier la place des jeunes de toute origine dans la société actuelle en les sensibilisant à l'idée qu'ils sont des individus et des acteurs sociaux à part entière et que la prise en compte de leurs caractéristiques physiques, affectives et sociales ainsi que de leurs besoins, leurs désirs et leurs intérêts est une des conditions essentielles de leur épanouissement personnel et de leur développement social.

Informations : https ://www.facebook.com/bafa.bafd.lec. Contacts au 05 62 87 43 43.
 


Cazères : « Dix-huit diplômes de surveillant de baignade »

Le 22/06/2015 - La Dépêche du Midi
La formation s'est déroulée à la piscine municipale Jean Lecussan / Photo DDM


La Maison Pour Tous en partenariat avec l'association Loisirs Éducation & Citoyenneté (LE&C) a organisé un stage d'approfondissement BAFA du 6 au 13 juin dernier avec pour thème : L'enfant et l'eau.

« Nous avons accueilli 21 stagiaires qui se sont très impliqués tout au long de cette formation qui leur a permis d'acquérir toutes les compétences d'animateurs. Lors de cette formation, 18 d'entre eux ont pu se qualifier en tant que surveillant de baignade afin d'être titulaire du brevet avant le début des vacances d'été pour surveiller les enfants lors des baignades dans le cadre de séjour ou de centre de loisirs.

L'obtention de ce brevet permet de trouver du travail pendant la période estivale. Cette formation est rare sur le territoire régional et nous avons la chance de pouvoir l'organiser à Cazères », ont expliqué les formateurs.

Avec l'arrivée des beaux jours, la piscine municipale Jean Lecussan a rouvert ses bassins au public. En juin et septembre elle est ouverte les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 19h ; les mardis, jeudis et vendredis de 17h à 19h.

Durant les vacances scolaires en juillet et août, elle est ouverte tous les jours sauf le lundi de 12h à 19h avec des nocturnes les mardis et jeudis jusqu'à 22h avec les traditionnelles soirées grillades le jeudi soir. Pour rappel, le port du maillot de bain est obligatoire (slip ou boxer pour les hommes et maillot 1 ou 2 pièces pour les femmes). Les shorts de bain et les paréos sont interdits.
 


Ibos : « Le conseil municipal des enfants en action »

Le 29/03/2015 - La Dépêche Du Midi

 
Des enfants mobilisés / Photo DDM


Lors de la session du conseil municipal des enfants du 24 janvier, les jeunes élus ont décidé qu'ils voulaient agir pour les enfants défavorisés de la région. C'est pourquoi, ils ont mis en place sur Ibos une collecte de vêtements de bébés, enfants, ados pour les donner à une association caritative.

Après avoir réalisé une affiche et lancé la collecte, ils ont étudié les différentes associations caritatives qui œuvrent localement et ont finalement choisi le Secours populaire. Ainsi, ils sont allés à la rencontre des bénévoles de cette association qui les ont chaleureusement accueillis. Les enfants ont visité l'ensemble des locaux et se sont fait expliquer les mécanismes de collecte, de tri et de redistribution. La collecte à Ibos a duré un mois, du 6 février au 6 mars. Lors du conseil municipal des enfants du 7 mars, les jeunes élus ont fait le point sur leur « récolte » et sont allés la déposer au Secours populaire de Tarbes. Ce sont près de 2 m3 de vêtements qui ont ainsi pu être mis à la disposition des plus démunis grâce aux enfants d'Ibos.

Quand on demande aux enfants ce qui les a intéressés dans ce projet, ils sont intarissables. Jéhanne : « Tout ! On a appris plein de choses. Par exemple, lors de la visite du Secours populaire, on nous a expliqué qu'il y avait un service de boîte aux lettres pour les gens qui n'ont pas de domicile et qui peuvent ainsi quand même avoir une adresse. On a vu aussi qu'il y avait des vêtements pour tous, mais également des livres et des DVD. À la « fringuerie », il manquait des vêtements d'enfant, alors on espère qu'avec la collecte que nous avons réalisée, on aura pu compléter. » Lou : « Lorsqu'on a fait la visite, on a vu des familles avec des enfants qui venaient chercher des vêtements, faire leurs courses. On a donc bien vu que notre projet était très utile. Les bénévoles nous ont vraiment bien expliqué comment ça se passait. Ce sont des gens souvent à la retraite qui donnent de leur temps pour les plus défavorisés. C'est bien qu'ils le fassent ! »