Notre revue de presse 2016


2016

Accès rapide aux revues de presse, par année : 2018 - 2017 - 2016 - 2015 
 

Caussade : « Repas de fête avant des vacances pour tous »

Le 15/12/2016 - La Dépêche du Midi
Repas de fête avant des vacances pour tous à Caussade


Juste avant la trêve de fin d'année et des vacances bien méritées pour les enfants, ainsi que pour les animateurs, les responsables du centre de loisirs de Caussade avaient préparé un repas de fête mercredi à 12 heures, pour les enfants des centres aérés maternel et primaire, en présence du nouveau coordinateur enfance de Caussade, Rémi Planchenault, arrivé lundi dernier à Caussade.

Fort d'une expérience de dix ans dans l'animation, il est titulaire d'une licence professionnelle en animation et d'un master 1 en sciences de l'éducation obtenu à l'université de Toulouse Jean-Jaurès. Pendant les vacances scolaires de décembre, le centre de loisirs sera fermé pour reprendre ses activités dès la rentrée, dans les écoles de Caussade et pour les animations du mercredi.

Contact : Centre de loisirs, association Loisirs Éducation et Citoyenneté Grand Sud, 349, route des Pigeonniers à Caussade-Monteils, tél. : 05 63 65 18 20, courriel : enfance-caussade@lecgs.org
 


Toulouse : « Séminaire : les structures jeunesse et la République »

Le 19/05/2016 - La Dépêche du Midi
Marie Averous, Cathy Hourriez, Kamyar Majdfar, directeur général de LE&C Grand Sud et Daniel Calas / Photo DDM, Liliane Guillotreau


Liberté, égalité, fraternité et laïcité étaient au programme du séminaire de l'association LE&C Grand Sud (1) qui se tenait vendredi à Gragnague. Après les événements tragiques qui ont ébranlé la France, face aux cloisonnements qui menacent chaque jour les valeurs de la République, quelle mission occuper en tant qu'acteurs de l'éducation populaire ? Et surtout comment adopter un positionnement collectif ? Pour répondre à ces questionnements, LE&C Grand Sud a décidé de mobiliser l'ensemble de son réseau autour du projet « Tous laïques, tous citoyens ! ».

Plus de cent vingt responsables de structures de la petite enfance et la jeunesse des régions Midi-Pyrénées-Languedoc et PACA avaient fait le déplacement. Daniel Calas, président de l'intercommunalité des Côteaux du Girou et Kamyar Majdfar, directeur général de LE&C Grand Sud ont inauguré la journée. Quatre ateliers réunissaient l'ensemble des responsables de structures, autour du triptyque républicain Liberté - Égalité - Fraternité, conjuguées à la laïcité. Les ateliers Liberté et égalité abordaient les notions de droit à la différence, la nécessité d'être intransigeant dans le combat contre toutes les formes d'inégalité, de promouvoir ce qui nous rassemble au détriment de ce qui nous divise, la volonté de viser l'intérêt commun, de prendre en compte la diversité culturelle.

La fraternité apparaissait comme un axe de travail essentiel, une notion que l'on retrouve dans les actes au quotidien, les enfants l'appliquent sans le savoir, pourtant, la notion de fraternité n'apparaît pas dans les projets pédagogiques alors qu'elle est la base du vivre ensemble. La laïcité a suscité des débats passionnés, les participants s'accordant sur la nécessité de garder une attitude de neutralité dans l'exercice de leurs fonctions et de ne pas faire de confusion entre culture et culte sous prétexte de respect des traditions.

L'après-midi était consacrée à des partages d'expériences très riches notamment sur les conseils d'enfants : l'enfant prend part aux décisions qui le concernent, cela lui donne envie de grandir, de devenir responsable de sa vie.

(1) Implantée dans les régions du Grand Sud, Loisirs Éducation & Citoyenneté Grand Sud est une association laïque à but non lucratif. Elle attache une importance fondamentale à la laïcité, condition indispensable au vivre-ensemble, dans le respect des différences et de la liberté de conscience.
 


Drémil-Lafage : « On a creusé la mare ! »

Le 27/04/2016 - La Dépêche du Midi
Florence et les jeunes aux abords de la mare / Photo DDM


Remplacer quelques mètres carrés de pelouse par un petit univers aquatique animé par le vol des libellules, les ébats des grenouilles, voilà le défi original que s'est lancé « Oxy'jeunes » du centre de Loisirs Éducation & Citoyenneté Grand Sud de Drémil Lafage.

Une dizaine de jeunes Drémilois encadrés par Florence Bonnet ont démarré cette aventure l'été dernier, ils ont dans un premier temps creusé la future mare.

Cette semaine a été réservée à l'aménagement paysagé, plantes aquatiques et poissons (carpes KOI) y ont trouvé leur place. Crapauds, grenouilles, escargots d'eau, araignées d'eau se sont invités.

Qui dit mare naturelle signifie que l'intervention sur la vie du milieu aquatique sera limitée au strict minimum, ceci afin de permettre aux espèces sauvages de s'y développer librement.

Les enfants admiratifs de leur travail souhaitent partager ce lieu avec les écoliers afin qu'eux-mêmes puissent observer les modifications de la biodiversité au cours du temps.
 


Gréasque : « La chasse aux œufs du Secours Populaire »

Le 27/04/2016 - La Provence
La chasse aux oeufs pour le Secours Populaire / Photo LP


Ce mercredi a eu lieu une belle chasse aux œufs solidaires proposée par le Comité du Secours Populaire et organisée par le Centre de loisirs de Gréasque.

Une bonne centaine d’enfants a pu participer aux différents jeux proposés et à 17 h, la chasse aux œufs a commencé. Une récolte abondante pour chacun !

Muriel la Directrice, Marjorie son adjointe et les animateurs aidés par des parents volontaires ont animé des ateliers de décoration en attendant l’ouverture de la chasse.

Pendant ce temps les ados de l’Espace Jeunes, sous l’impulsion de Nicolas le Coordonnateur et de leur animatrice préparaient des crêpes et des barbes-à-papa.

Les cinq bénévoles du Secours Populaire ont pu nouer des contacts fructueux pour de futures actions solidaires ; d’ailleurs l’argent gagné lors de cet évènement sera consacré à l’aide internationale.

Michel Ruiz, Maire de Gréasque, est venu soutenir les participants de ce joyeux après-midi.

Arnaud Kara
 


Toulouse : « Il faut une réflexion globale sur l'accueil des enfants de 0 à 6 ans »


Plaisance du Touch : « Point Jeunes, départ imminent pour un séjour nature »

Le 18/04/2016 - La Dépêche du Midi
Justin Peyrard et les jeunes de l'atelier futsal du Point Jeunes / Photo DDM, C. C.


Les jeunes de l'atelier Futsal du Point Jeunes ont de la suite dans les idées. Le foot en salle c'est bien mais rien ne vaut la nature et le grand air pour faire du sport. Ainsi pendant les vacances de printemps, du 25 au 27 avril et sous la responsabilité de Justin Peyrard, animateur référent et Laurianne Coussieu, sept adolescents âgés de 11 à 16 ans vont découvrir en pleine nature des activités sportives telles que le rafting, la randonnée, le canoë, l'accrobranche. Ces sept jeunes gens ont ensemble créé ce séjour et décidé ensemble du lieu et des activités.

Afin de financer une partie de cette escapade, ils ont vendu des boissons et des friandises durant le carnaval dans la buvette qu'ils avaient installée. Souhaitons que ce séjour soit à la hauteur de leur soif d'aventures. Depuis plusieurs années le Point Jeunes, propose un atelier futsal toutes les semaines, le mercredi après midi de 15 h 30 à 17 h 30.

Justin Peyrard anime cet atelier, les jeunes s'entraînent sous forme d'exercices et matchs. Entre deux conseils aux joueurs et tout en les regardant faire, Justin Peyrard trouve que ce groupe est « assidu et dynamique, respecte les règles dans un bon esprit.

Les jeunes assimilent les règles ensemble, et en même temps développent la coopération entre eux, le sport collectif fait du bien à tous. Nous organisons aussi des tournois avec des équipes de la structure jeunesse (CAJ) de La Salvetat ». A la pause, les joueurs s'expriment sur l'activité, Mathieu dit « je viens pour rencontrer les autres ». Maël ajoute « on se dépense, on bouge, on élimine et ça occupe le mercredi ». Medhi et Djamel déjà pratiqué le futsal en club et tous reconnaissent « on s'amuse bien ».

Le Point Jeunes, structure jeunesse municipale géré par l'association Loisirs Éducation & Citoyenneté Grand Sud, propose pendant les vacances de printemps toute une palette d'activités et de sorties pour les 11/18 ans. Se renseigner du mardi au vendredi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures au 05 61 86 74 44.
 


Seix : « Des ateliers de musiques trad et actuelle pour les jeunes »

Le 16/04/2016 - La Dépêche du Midi
Hélios Quinquis s'occupera de l'atelier « musique actuelle » / Photo DDM


Samedi, dans le cadre de « Passatges », le chantier d'exploration des arts traditionnels aux musiques actuelles en Couserans, une journée de découvertes et d'initiations aux techniques musicales sera organisée par l'Agence de développement de l'économie culturelle du Couserans, la scène ariégeoise des musiques actuelles Art'cade, l'association Move en Salat et l'Accueil des jeunes de Seix - LE&C Grand Sud.

Cette journée, qui s'articule autour de trois ateliers, est destinée aux 11-18 ans et est entièrement gratuite. Chaque atelier dure 45 minutes et la formation est à suivre dans son intégralité.

Au programme... À 14 heures, atelier « musique traditionnelle » avec le musicien Dominique Dallon. L'atelier débutera par une partie théorique et sera suivi de démonstrations de vielle à roue, mandoline, flûtes, chant et accordéon diatonique. Les stagiaires seront invités à découvrir ces instruments. Dominique Dallon reviendra sur la tradition de la fête populaire et ouvrira sur la musique trad d‘aujourd'hui. À 15 heures, atelier « musique actuelle » en compagnie du compositeur et guitariste Hélios Quinquis. Et là encore, après une partie théorique, les jeunes auront l‘occasion d‘approcher différentes techniques avec des guitares. Ces deux animations auront lieu à l'espace jeunes de Seix qui jouxte la médiathèque.

À partir de 16 h 15, un atelier « amplification et scène actuelle » sera mis en place avec les techniciens de la Boîte à Matos (BAM) et Art‘cade, à la salle polyvalente de Seix.

L‘occasion pour les stagiaires de rencontrer les métiers du spectacle vivant et en particulier les techniciens son et lumière qui travaillent sur un concert. Car concert il y aura le samedi soir ; un événement ouvert à tous qui s‘inscrit dans le cadre du dispositif « Ariège Calling » chapeauté par Art‘cade et qui vise à accompagner les pratiques artistiques amateurs. Deux groupes monteront sur la scène de la salle polyvalente de Seix : Contresens (rock progressif) et Les Loulous (hip-hop). Le concert lui aussi est entièrement gratuit, avec petite restauration et buvette.

Ouverture des portes de la salle polyvalente à 20 h 30, début du concert à 21 heures. Attention, les inscriptions aux ateliers peuvent se faire jusqu'à demain auprès de l'accueil des jeunes de Seix au 06 25 71 44 09.
 


Gréasque : « La chasse aux œufs solidaire est lancée ! »

Le 11/04/2016 - La Provence
Les tout-petits sont attendus pour chercher des œufs au centre de loisirs du village mercredi prochain / Photo A. KA.


La chasse aux œufs solidaire est Iancée ! Mercredi 20 avril prochain au centre de loisirs de Gréasque se tiendra une grande chasse aux œufs solidaire en partenariat avec le Secours populaire et pour le plaisir des grands et des tout-petits !

Seule contrainte pour que tous puissent se mêler à la fête à partir de 15 h : il faut veiller à se munir des « permis de chasse » d’ici mercredi en huit, comme de véritables tickets d’or d’accès au rêve !

Permis de chasse à retirer

Ces "permis de chasse" vous donneront en effet accès aux différentes activités de la chasse aux œufs, et sont d’ores et déjà disponibles. Proposés aux familles contre une participation solidaire (2€ pour les enfants inscrits au centre de Loisirs ce jour-là et 5€ pour les enfants non inscrits), ils sont à réserver et retirer pendant ces vacances de printemps directement au centre de loisirs.

Cette journée de solidarité permettra ainsi à l’association de sensibiliser le grand public à ses valeurs et actions de solidarité. La chasse aux œufs a aussi pour objectif de promouvoir les droits de l’enfant et ses valeurs de partage auprès des enfants de 4 à 13 ans que le centre accueille. Enfin, cette chasse permettra au Secours populaire de collecter des fonds qui serviront à financer des projets de solidarité en faveur des plus démunis. Stand maquillage et ateliers pantin lapin, sumo, sport et autres prévus ! Vente de barbe à papa et gâteaux à volonté pour les temps calmes... Top départ de la chasse aux œufs : 17 h pile ! À vos marques...
 


Plaisance du Touch : « Ciné Nomade, bien plus que du cinéma »

Le 05/04/2016 - La Dépêche Du Midi
Prêts pour projection, ces jeunes Plaisançois participent au Ciné nomade proposé par des jeunes pour des jeunes, soutenus par les animateurs des structures jeunesse de la ville / Photo DDM


Comment réunir des jeunes, les encourager à aborder des sujets qui les touchent, à confronter et affirmer leurs opinions ? Sur une proposition de Marion Brion, éducatrice spécialisée du secteur Prévention Jeunesse, une idée a germé, un groupe de cinq jeunes filles s'en est emparé et l'a fait grandir. Le besoin de s'informer, de comprendre, d'apprendre, de questionner et de transmettre passera par le cinéma. Naïra, Carla, Soibia, Mahéva et Mathilde ont entre 18 et 20 ans, elles sont sensibles aux questions que se posent les adolescents et les jeunes adultes de leur âge. Avec comme support la projection d'un film, elles incitent les jeunes à débattre et échanger afin que chacun apporte son point de vue sur des thèmes comme la ségrégation, les origines, la grossesse des adolescentes, l'amour ou le racisme.

« Nous recherchons les films où le thème que nous voulons proposé est traité, nous regardons les bandes annonces et collectivement nous décidons de celui qui sera projeté, ensuite nous préparons un questionnaire qui servira de fil conducteur aux débats que nous animons, nous réalisons l'affiche et l'affichage dans le quartier, ou le site où la séance aura lieu.

Les séances s'adressent à tous les jeunes Plaisançois », expliquent-elles. Marion Brion ajoute : « Les échanges sont très respectueux et des liens se créent entre les jeunes du Point Jeunes et de la Prévention Jeunesse, cette nouvelle organisation des structures jeunesse facilite la cohérence des actions dont l'un des buts est aussi de dynamiser les quartiers.

Les séances du « Ciné-Nomade » sont un espace de paroles pour les jeunes, un cadre positif qui amène de la matière pour réfléchir ». Ce soir-là, une quinzaine de jeunes gens ont pris part à la soirée proposée au « Relai Citoyen » dans le bâtiment D du quartier des Ocrelines. C'était la troisième séance du « Ciné Nomade » après celle proposée dans le quartier de l'Ousseau. La prochaine, dans 1 mois et demi, prévoit de rassembler un plus large public dans un lieu plus central de la ville dans les locaux municipaux du service jeunesse de la ville, géré par l'association Loisirs Éducation & Citoyenneté Grand Sud.
 


Saint Jean du Falga : « 207 marcheurs pour la Marche solidaire »

Le 01/04/2016 - La Dépêche du Midi
À pied, à cheval, à vélo, à trottinette, en poussette ou en fauteuil roulant, ils étaient 207 pour la Marche solidaire / Photo DDM


À vélo, à trottinette, en poussette, à pied, en fauteuil roulant ou même à cheval, 207 personnes ont répondu présent pour cette première édition de la Marche solidaire, organisée par Ariège Autisme en partenariat avec l'accueil jeunesse LE&C GS. L'objectif était de parcourir les 5,2 km de circuit à travers la commune. Deux chevaux ouvraient la marche, la sécurité était là avec deux gardes champêtres, l'un devant, l'autre en fin de cortège.

Les marcheurs, revêtus de leur gilet jaune, ont traversé le village en papotant, souriant, dans une très bonne ambiance. De nombreuses associations de la commune et d'ailleurs (Pamiers par exemple) étaient là. Ce n'était pas une compétition, c'était un moment de partage intergénérationnel où valides et non valides ont pu se côtoyer. Les jeunes atteints d'autisme ont participé avec le même enthousiasme que les autres. Les bénéfices de cette manifestation seront reversés à Autisme Ariège.

Et pour couronner le tout, le soleil avait décidé d'être de la partie, même si la température était encore un peu fraîche. Il n'y a plus qu'à espérer que cette Marche solidaire, qui a connu une belle réussite, soit reconduite l'an prochain, avec encore plus de participants.
 


Castres : « Une session pour passer le BAFA »

Le 21/03/2016 - La Dépêche du Midi
Le BAFA qualifie pour toutes les activités d'animateur jeunesse, une formation s'ouvre à Castres / Photo DDM


L'association LE&C Grand Sud organise une session de formation générale BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) dans les locaux de SGI, centre de formation, rue Maroulet à Castres. Elle se déroulera pendant les vacances de Pâques du 16 au 23 avril. Le B.A.F.A. permet d'exercer les fonctions d'animateurs dans les accueils collectifs de mineurs (ALAE, ALSH, Centres de Vacances et de Loisirs, etc). Cette qualification se déroule en trois étapes.

La première offre une formation générale de 8 jours et prépare les stagiaires à l'encadrement et à l'animation des accueils de loisirs. La seconde est un stage pratique de 14 jours minimum. La troisième partie est une session d'approfondissement de six jours et peut-être aussi une session de qualification de huit jours qui permet au stagiaire de se spécialiser dans la voile, le canoë-kayak, les activités de loisirs moto cycliste et surveillant de baignade.

Pour passer le BAFA, il faut être âgé de 17 ans minimum au premier jour de la formation générale. Renseignements au 05 62 87 43 43 www.lecgs.org ou le Point Information Jeunesse d'Aussillon 05 63 98 95 16
 


Tarascon sur Ariège : « Formations communes pour enseignants et animateurs »

Le 06/03/2016 - La Dépêche du Midi
Enseignants et animateurs autour d'une table ronde / Photo DDM


Après un cycle autour de l'égalité filles-garçons en 2014-2015, des animateurs des ALAE et des enseignants du pays de Tarascon se sont retrouvés pour trois demi-journées autour des questions de régulation des conflits, de justice réparatrice et de médiation. Sophie Descat, juriste, formatrice en médiation et ancienne enseignante en premier degré, a animé ces trois temps de formation commune avec Christine Escande, conseillère pédagogique de l'Éducation nationale.

Ces rencontres, au-delà des apports théoriques indispensables, ont été l'occasion d'échanges autour des préoccupations du quotidien, de situations souvent partagées entre l'école et le périscolaire. Initiées par M. Petiot, inspecteur de l'Éducation nationale, relayées dans le cadre du Projet éducatif local par la communauté de communes et LE&C Grand Sud, ces formations sont essentielles car elles viennent conforter la volonté d'évoluer vers plus de cohérence éducative, plus de continuité entre les différents acteurs et les différents temps de l'éducation des enfants. Se connaître, se reconnaître au travers de réflexions partagées, en sortant un peu « la tête du guidon », sont aussi des enjeux primordiaux.

Avec la réforme de l'école, le périscolaire a désormais une place prépondérante et légitime dans l'éducation. Les projets complémentaires, voire même menés en commun sur nombre d'écoles du pays de Tarascon témoignent de cette évolution. Les actions de formations communes sont un des outils au service de cette dynamique.

À la rentrée 2016, sans aucun doute, une autre thématique sera proposée aux professionnels du secteur.
 


Plaisance du Touch : « Un chantier jeunes pour les vacances »

Le 04/03/2016 - La Dépêche du Midi
Les jeunes constructeurs autour de leurs réalisations / Photo DDM, C. C.


Les vacances sont actives pour des jeunes adhérents des deux secteurs socio-éducatifs de la ville, le Point Jeunes et la Prévention Jeunesse. Pendant une semaine tous les matins, une douzaine d'adolescents se sont investis dans un projet collectif et éducatif. En contrepartie du travail fourni ils pourront financer les sorties et les activités proposées par le Point Jeunes.

Il s'agissait pour Dayanara, Diandra, Abraham, Djamel, Hugo, Medhi, Franco, Lucy, Léa, Saer, Walid et Emma d'agrémenter les lieux où ils se rencontrent, partagent et construisent des projets. Pour cela ils ont fabriqué deux meubles, un bureau pour le service de prévention et des casiers pour le Point Jeunes.

Encadrés par Larissa Tissot, Justin Peyrard du Point Jeune et Jacques Delpérié de la Prévention Jeunesse, ces jeunes ont découvert le métier d'ébéniste grâce à l'intervenant Didier Lis, ébéniste à Plaisance-du-Touch. Tous et chacun avec ses aptitudes, ont pu approcher les machines, les outils et les techniques pour réaliser ces pièces.

Abraham, 16 ans, témoigne : « J'ai l'habitude, je fais des études de technicien outilleur et fabrique des pièces et des outils en métal. J'étais à l'aise mais le bois c'est plus fragile, il fallait y aller plus doucement et j'ai apprécié le travail de découpe et l'assemblage ». Jacques Delpérié remarque : « ils ont été actifs et intéressés, l'ambiance était bonne, ils ont appris pas mal de choses pendant ce chantier ». Didier Lis complète : « certains étaient plus manuels que d'autres, il fallait les guider, les surveiller, mais je leur ai montré ce que l'on arrive à faire à partir d'une planche, du concret qu'ils verront tous les jours ». Larissa Tissot, au terme de la semaine, souligne « ce chantier a donné l'occasion aux jeunes des deux structures de se rencontrer, de mieux se connaître ». Dans cette dynamique, d'autres projets seront concrétisés notamment celui de l'atelier de mode.
 


Foix : « Des jeunes formés au brevet d'animateur »

Le 25/02/2016 - La Dépêche du Midi
Travaux pratiques pour les jeunes futurs animateurs / Photo DDM


Le Léo de Foix accueille cette semaine un stage d'approfondissement pour le brevet d'aptitude à la fonction d'animateur (BAFA). Depuis lundi et jusqu'à samedi inclus, une dizaine de jeunes, majoritairement ariégeois, suivent cette formation proposée par l'association « Loisir Éducation & Citoyenneté » (LE&C). Chaque année, des stages de formation et de perfectionnement sont organisés par LE&C au Léo. Cette session a pour thématique les jeux (petits et grands) et le handicap. En effet, la formatrice de LE&C souhaite, par des mises en situation, favoriser l'inclusion des personnes différentes dans notre société. La méthode proposée est dynamique puisqu'elle nécessite la coopération entre joueurs et l'écoute des autres. Nourris et pour certains hébergés au Léo, tous ces Ariégeois apprécient la qualité de l'accueil, les conditions de travail et la chance d'être au cœur de la cité comtale.

Les prochaines dates de formation générale : du 16 au 23 avril, du 9 au 16 juillet et du 22 au 29 octobre. Pour plus de renseignements ou pour les inscriptions, contacter le siège de l'association au 7 rue Paul-Mesplé à Toulouse. Tél : 05 62 87 43 43.
 


Plaisance du Touch : « CloZee sera-t-elle aux Inouïs du Printemps de Bourges ? »


Plaisance du Touch : « Le Café des Parents au collège Jules Verne »


Fontenilles : « Les centres de loisirs mobilisés pour une belle cause »

Le 08/01/2016 - La Dépêche du Midi
Une grande mobilisation intergénérationnelle / Photo DDM


Au regard du succès rencontré ces deux dernières années, les équipes d'animation de l'Alae-ALSH de Fontenilles, gérées par l'association LE&C Grand Sud, ont décidé de renouveler l'expérience «un marché de Noël toujours solidaire» pour cette troisième année consécutive. Là encore c'est une réussite.

Avec l'investissement de plus d'une centaine d'enfants sur le projet, enfants qui ont été sensibilisés à la démarche et des parents qui sont venus nombreux pour acheter les divers objets confectionnés autour d'une équipe d'animation comblée de voir autant d'enthousiasme et d'engouement.

1 424 € récoltés pour les Blouses Roses

Cette année, le projet à permis de récolter 1 424 € (970 € en 2014, 876 € en 2013); des sommes totalement reversées à l'association Les Blouses Roses, dont la mission des bénévoles consiste à lutter contre la solitude des personnes âgées et des malades, enfants ou adultes, par des animations ludiques et créatives (en maison de retraite ou à l'hôpital).

À l'origine de cet événement, la directrice du centre de loisirs, Valérie Granata explique : « De nos jours le don de soi devient rare, c'est de notre devoir de le faire ressurgir ».

Ainsi, de septembre à décembre derniers, les enfants de l'Alaé-ALSH de Génibrat encadrés par leurs animateurs ont réalisé une multitude d'objets créatifs et originaux cela, toujours en mettant le recyclage à l'honneur : cartes à vœux, décorations de Noël, spatules en bois, bougies, suspensions, sapins « trois dimensions » avec plein d'autres, le tout accompagné de pâtisseries orientales, là encore confectionnées par les enfants, ainsi que crêpes et barbe-à-papa, stand tenu par les jeunes du PAJ, qui chaque année prêtent aussi main-forte. L'équipe remercie chaleureusement toutes les personnes, investies de prés ou de loin dans ce projet. Les animatrices et animateurs ont su impliquer leur public. Et les enfants ont appris à donner de leur temps pour les autres.

Ce fut un projet riche et fort de sens qui s'est conclu par une soirée partagée chaleureuse et pleine d'humanité.
 


Coudoux : « Remise à niveau pour les formateurs du BAFA »